13 mai 2007

Le comité de soutien, Pourquoi ?


Elections législatives 2007-13ème circonscription de Paris.15ème Arrondissement

Véronique SANDOVAL

Joëlle ELLERT

Candidates présentées par le collectif de la gauche antilibérale du 15ème

Soutenues par le Parti Communiste Français et le MARS-Gauche républicaine

 

                                                                                                                PARIS, le 10 mai 2007

Madame, Monsieur,

Chers amis,

Nicolas Sarkozy a été élu Président de la République, à l’issue d’un scrutin marqué par une forte participation.

Son projet, ses premières paroles renforcent notre inquiétude : réhabilitation du travail, autorité, morale, mérite, identité nationale. Ces mots cachent mal des intentions de faire travailler plus sans créer les conditions d’emplois dignes et stables pour tous, d’exclure ceux qui n’arrivent pas à vivre du fruit de leur travail, les « assistés », ceux qui n’ont pas de papiers tout en travaillant en France, mais de donner toujours plus à ceux qui ont déjà tout – ses amis les milliardaires du CAC 40.

Son élection est un coup dur pour les salariés, les jeunes, les femmes, les plus démunis. Elle est un encouragement aux forces économiques et sociales les plus libérales à remettre en cause le droit et le code du travail.

Cette victoire est aussi un coup dur pour toutes les composantes de la gauche, qui n’ont pas su porter ensemble un projet mobilisateur fondé sur les valeurs de gauche de démocratie, de solidarité, de progrès et de justice sociale.

Dès maintenant, et lors des prochaines élections législatives, comme candidates soutenues par le Parti communiste et le MARS-Gauche républicaine, nous aurons à cœur d’agir aux côtés de tous ceux qui souffrent et qui ont besoin de reconstruire une perspective de changement et notamment dans notre circonscription, pour faire reculer les ambitions de toute la droite du 15ème, en ordre serré derrière Nicolas Sarkozy.

Comme nous y encourageait la grande résistante Lucie AUBRAC, quelques temps avant de disparaître, « le mot résister doit se conjuguer au présent ». Résister, pour faire renaître l’espoir à gauche.

Nous espérons pouvoir compter sur vous, sur votre engagement pour nous aider à empêcher Sarkozy de détenir tous les pouvoirs et de faire ce qu’il veut, mais aussi pour construire ensemble un projet rassembleur et qui donne enfin la priorité à l’égalité des droits, à la justice sociale, à la solidarité et à la paix.

 

Véronique SANDOVAL                                    Joëlle ELLERT

Posté par mimaboite à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le comité de soutien, Pourquoi ?

Nouveau commentaire